Réguler le secteur des TIC, favoriser la coopération entre les acteurs et gérer les différends

En matière de régulation, plusieurs chantiers sont lancés par l’ANRTIC. Parmi ces chantiers, l’élaboration d’un plan national des fréquences et des numéros, la mise en place d’une procédure de contrôle de la couverture, de la qualité de service (QoS) et de la qualité d’expérience utilisateurs (QoE), l’adoption prochaine d’une approche de modélisation des coûts des réseaux, la constitution d’un système national d’information à travers une série d’enquêtes dont, celles relatives à l’accès et usage des TIC dans l’éducation, les entreprises, les administrations et les ménages. En matière de coopération, l’ANRTIC a signé des protocoles de partenariats avec ses homologues marocain, malgache, sénégalais. Elle participe activement aux activités des structures internationales et régionales spécialisées notamment le réseau des régulateurs francophones (FRATEL), le réseau des régulateurs arabes(AREGNET), le réseau des régulateurs de la SADC (CRASA), le réseau des régulateurs de la COMESA (ARICEA).
Evénement à la une

06/11/2017

Séminaire sur la régulation économique et l'interconnexion avec Laurent Gilles du 6 au 8 Novembre 2017   Détails

Dernière vidéo

Atelier sur "la sensibilisation des opérateur...