Numérotation

Qu’est-ce qu’un plan de numérotation ?

L’Union Internationale des Télécommunications, plus connue sous le sigle UIT, définit un plan de numérotation comme étant la ressource constituée par l’ensemble structuré des numéros permettant notamment d’identifier les points de terminaison fixes ou mobiles des réseaux et services téléphoniques, d’acheminer les appels et d’accéder à des ressources internes aux réseaux.

Le plan de numérotation est partie intégrante du plan de numérotation mondial définit par la recommandation E.164 de l’UIT-T et correspond à un segment de celui-ci. L’UIT assure la coordination du plan de numérotation international et attribue les codes de pays géographique aux Etats membres.

Les plans de numérotation internationaux sont propres à chaque pays. Pour appeler en dehors de son pays, il est nécessaire d'ajouter une séquence indiquant que l'on souhaite appeler à l'international en remplacement du "0". Ce code de séquence est généralement indiqué par un plus "+" suivi du code du pays destinataire. Ainsi, chaque pays a son propre plan de numérotation national qui sert non seulement à gérer le trafic international que national auprès des opérateurs téléphoniques au profit des usagers.

Au niveau national, chaque pays est souverain pour l’allocation et l’utilisation des ressources en numéros sur son territoire. Il s’assure, cependant de l’intégrité et de la cohérence du plan de numérotation national en conformité aux recommandations internationales et régionales.

D'où l’autorité de régulation des Télécommunications a le devoir d’organiser et structurer le plan de numérotation national sur la base du nombre de chiffres octroyé pour un appel téléphonique fixe et mobile par exemple, un Comorien qui désire appeler un GSM Français devra composer le +33 6 xx xx xx xx au lieu de 06 xx xx xx xx. Par contre entre Comorien, on saisit directement le numéro de l’appelé sans insérer un code. Nous ne sommes pas sans savoir que, pour appeler les Comores de l’étranger, il est obligatoire de taper d’abord le +269 ou 00269 suivi du numéro de l’appelé.

Aux Comores, l’ANRTIC a la charge de concevoir et publier le plan de numérotation téléphonique sur le GSM et le fixe.

Le plan national de numérotation téléphonique actuel des Comores est un plan fermé à sept chiffres, au format suivant: +CCC III XX XX avec :

  • L’indicatif du pays CCC = 269
  • Le numéro national (significatif) est constitué de sept (7) chiffres: III XX XX

Communication arrivée internationale

Il est d’usage aux Comores de considérer dans le format +269 III XX XX que les chiffres successifs d’un numéro national (significatif) soient repérés par les lettres suivantes:

  • III = indicatif interurbain pour le fixe et inter opérateur pour le GSM
  • XX XX = millier, centaine, dizaine et unité : identité d’un abonné dans un centre fixe ou mobile donné.

Les blocs de numéros pour lesquels la valeur de l’indicatif interurbain «III» est égale à «77I» sont réservés pour les réseaux fixes. Pendant que, les blocs de numéros pour lesquels la valeur de l’indicatif inter opérateur « III » est égale à « 3II » sont réservés pour les réseaux GSM.

Communication nationale

Pour appeler un abonné du réseau public national fixe de télécommunications (en local ou en interurbain) ou un abonné de réseaux mobiles, un seul format est à composer III XX XX

  • Pour le GSM on doit composer le 3xx xx xx
  • Pour le fixe, on doit composer le 77x xx xx

Il demeure une nécessité à l’ANRTIC de sortir un plan de numérotation national qui prendrait en compte l’entrée de futurs opérateurs sur le marché comorien.

Dernières actualités